Lettre d’information n° 19 – octobre 2010

  • Dernières nouvelles 

Nous avons reçu cette semaine des nouvelles assez alarmistes du Vietnam, de la part de Rose, la Directrice du Centre. Nous ne pourrions mieux vous décrire la situation critique dans laquelle se trouve actuellement le centre. Voici donc son témoignage :

« Les enfants ont grandi. Au Centre, de nouveaux sont arrivés, des « anciens » sont partis. Dans les nouveaux arrivants que l’on vient de nous confier, certains souffrent de retards mentaux. Nous sommes en train de les soigner mais les envoyons tout de même à l’école dès à présent car s’ils ne sont pas scolarisés maintenant, l’école ne les acceptera plus. Sur les 9 « bébés » de la pouponnière, les 4 premiers ont fêté leurs 3 ans et fait leur entrée en classe maternelle. Les 5 autres n’ont pas encore l’âge d’aller à l’école : deux d’entre eux ont juste un an, les 3 autres quelques mois.

La scolarité coûte très cher, surtout pour les petits en maternelle, car contrairement aux plus grands qui ne vont à l’école qu’une demi-journée, eux sont scolarisés la journée entière.
Pour les plus grands, ce sont les fournitures qui coûtent les yeux de la tête : les livres, les cahiers, les bics, et aussi les bicyclettes. Nous avons dû en acheter des neuves à plusieurs reprises.
Quant aux risques d’expropriation, à un moment donné, nous avons espéré que nous étions enfin tranquilles car le projet de complexe touristique avait été considéré comme irréalisable car nos terrains sont en zones inondables.
Mais non, un autre plan a été lancé par une autre compagnie qui a acheté des terres pour en faire autre chose. Nous n’avons pas plus d’information pour le moment mais nous sommes de nouveau sur le qui vive.
Autre mauvaise nouvelle, l’organisation humanitaire Terre des Hommes qui nous apportait son aide pour quelques uns de nos programmes* cesse de nous financer, car leur mandat avec le Gouvernement vietnamien** est terminé. C’est pourquoi, si Vert Avenir peut nous donner un coup de main, nous aurons moins de soucis. Et d’avance, nous vous en sommes très reconnaissants. Avec toute notre amitié et notre affection, nous vous redisons notre merci. »
Comme vous pouvez le sentir dans cette lettre, Rose, Quanh et toutes les éducatrices du Centre, comptent sur Vert Avenir pour poursuivre et intensifier son action en faveur des enfants. Nous ne pouvons pas les abandonner ! Dans l’immédiat, nous leur envoyons 3.500 € (1.000€ de plus que le virement trimestriel habituel) pour faire face aux dépenses de la rentrée. A moyen terme, notre action doit absolument continuer de se développer pour compenser le départ de Terre des hommes.
Merci pour votre soutien fidèle, grâce à vous, le Centre peut réaliser localement un travail extraordinaire. Faites des émules autour de vous, particuliers ou entreprises, comités d’entreprise, écoles ou collectivités, nous sommes ouverts à toutes les actions qui peuvent permettre d’assurer au Centre et à la pouponnière un fonctionnement pérenne. N’hésitez pas à nous contacter !

* L’ONG Terre des Hommes finançait le Centre depuis une quinzaine d’années. Depuis 5 ans, elle prenait en charge le programme d’accueil et d’apprentissage des adolescents. Terre des Hommes a pour principe d’apporter un financement limité dans le temps, en participant au lancement de projets qui doivent s’autofinancer par la suite.

** Au Vietnam, les ONG qui refusent de payer une taxe au Gouvernement doivent agir dans la clandestinité et leur action est considérée comme illégale. Pour cette raison, de nombreuses organisations dont Enfants du Mékong ont mis fin officiellement à leur intervention dans le pays.

Lettre d’information n° 18 – janvier 2010


Au nom de Rose, des éducateurs, et de tous les enfants du Centre, nous vous souhaitons, ainsi qu’à vos proches, une excellente année 2010. Les nouvelles du Vietnam sont bonnes : l’année s’est bien terminé, sans souci de santé pour les enfants, ni de mauvaise nouvelle concernant une possible expropriation.
Cette année nous souhaitons intensifier notre action pour aider Rose à faire vivre et grandir la pouponnière. Les besoins financiers sont évalués à environ 50 euros par mois et par nourrisson, cette somme comprenant la nourriture, les vêtements, le matériel, et surtout les salaires des puéricultrices. La pouponnière a vu arriver deux nouveaux pensionnaires : Minh et Man, deux petits garçons âgés à leur arrivée de 3 mois pour le premier et de 15 jours seulement pour le second, qui pesait moins de 2 kg et a dû être hospitalisé quelques jours avant de retrouver ses compagnons. Les 4 aînés marchent depuis quelques mois et ont commencé à dire leurs premiers mots avant Noël.

Lettre d’information n° 17 – octobre 2009

  • Des nouvelles du Centre

Nicolas, un des membres du bureau de Vert Avenir a rendu visite aux enfants au mois d’août. Les nouvelles sont bonnes : les enfants semblaient en forme, comme leurs éducateurs. « Tout a l’air très bien rôdé à l’orphelinat ; les jeunes sont très épanouis au regard de leurs histoires personnelles. Les enfants se montrent très attentionnés à l’égard des bébés. […]La maison des adolescents se dresse au fond du jardin, ils n’étaient pas nombreux ce jour-là car ils apprennent des métiers et sont assez autonomes. Plusieurs anciens pensionnaires de la maison aident ponctuellement, c’est en quelque sorte un geste de retour envers l’orphelinat. […] En ce qui concerne les recettes, Terre des Hommes soutient toujours la maison des adolescents mais plus le Centre. Cela a obligé Rose à diminuer les dépenses. »

Depuis la fin de l’été, la pouponnière compte deux nouveaux pensionnaires, un petit garçon et une petite fille qui rejoignent les 4 autres bambins, très admiratifs. Ces derniers, âgés de 20 mois, courent maintenant partout, et commencent aussi à dire leurs premiers mots.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’année 2009 a été assez dure avec une inflation très importante qui a rendu la vie quotidienne des plus pauvres difficile. La menace d’expropriation qui pesait sur le Centre à cause du projet du gouvernement d’installer un complexe touristique dans la région serait suspendue. Nous attendons confirmation de cette bonne nouvelle.

  • La vie de l’association

Notre opération brocante de juin dernier a été un succès : amis et membres de Vert Avenir, nous avons été nombreux à mettre « la main à la pâte », et avons récolté plus de 700 euros. L’engagement est dores et déjà pris de renouveler cette initiative au printemps prochain. Merci pour votre soutien toujours fidèle !

Lettre d’information n° 16 – janvier 2009

Au nom de Rose, Mary, et Quanh, de tous les enfants du Centre et de l’équipe Vert Avenir, nous vous souhaitons une excellente année 2009. Qu’elle nous permette de poursuivre ensemble les projets qui nous tiennent à cœur cette année.

Nous avons eu l’immense joie d’accueillir au mois de novembre Rose et Mary (la fondatrice et l’actuelle directrice du Centre), en visite en France. Invitées par l’Association Orange Fleurs d’espoir, qui développe au Vietnam des programmes pour les victimes de l’agent orange, elles ont rendu visite à différentes structures accueillant des handicapés, ainsi qu’aux financeurs institutionnels du Centre et aux très nombreuses relations qu’elles entretiennent en France. Le voyage leur a aussi permis, nous l’espérons, de prendre un peu de repos dans cette période difficile pour le Centre

  • Nouvelles du Centre

Nous vous l’annoncions dans notre dernière lettre, suite au projet du gouvernement d’installer un complexe touristique dans la région de Cantho, le Centre sera prochainement exproprié. Dans la perspective de ce déménagement forcé, Rose a visité un nouveau terrain dans Cantho : il n’est pas très vaste mais elle envisage d’y construire une maison de 3 étages. Vous serez bien entendu tenus au courant dès que nous en saurons plus.

  • La vie de l’association

Nous projetons d’organiser au printemps 2009 une brocante et commençons dès à présent à récolter des objets. Si vous souhaitez vous séparer de livres, CD, jouets d’enfants ou déco, encore en bon état, contactez-nous (Portable Constance : 06 60 74 61 00 ou vertavenir@gmail.com). Cette initiative représente de manière concrète notre solidarité avec le Centre et constitue une excellente occasion de faire vivre et connaître l’association.

Merci pour votre soutien fidèle. Nous vous donnons rendez vous dans la prochaine lettre d’information.

Lettre d’information n° 15 – novembre 2008

  • De bonnes nouvelles de la pouponnière

La pouponnière, inaugurée il y a 18 mois accueille aujourd’hui 4 petits pensionnaires, deux garçons et deux filles. Ces bébés, abandonnés par des mères très jeunes et en situation précaire, n’étaient âgés que de quelques jours lorsqu’ils ont été remis à Rose. Depuis, ils ont tous retrouvé un bon état de santé grâce aux soins intensifs et à l’affection de toute l’équipe qui nous redit souvent sa joie de s’occuper de ces petits bout’choux.

Linh, Loc, Phuc et Than ont fêté leur 1 an cet été. D’autres nourrissons seront pris en charge dès que Rose aura trouvé des financements supplémentaires (chaque place à la pouponnière représente 50 euros par mois).

  • Un été bien rempli pour les enfants du Centre

L’année scolaire s’est bien terminée : Mary (la directrice adjointe arrivée pour épauler Rose) nous écrit que les résultats sont bons pour 30% des enfants, moyens pour 35% et encore faibles pour les autres. Compte tenu des très nombreuses épreuves que ces derniers ont traversé avant d’arriver au Centre, c’est très encourageant.

La grande sortie d’été s’est déroulée à Ha Tien. Au programme, la plage et la baignade tant attendue. Puis la visite des grottes et de plusieurs temples. Un grand moment de détente et de joie, comme en témoignent les visages rayonnants des enfants !

  • Des bouleversements en perspective

Des mauvaises nouvelles viennent de nous parvenir : le gouvernement vietnamien lance un vaste projet de complexe touristique (golf, champ de courses …) de plus de 3.000 ha dans la banlieue de Cantho ! Le Centre tout comme les agriculteurs voisins sont sous la menace d’une expropriation qui pourrait intervenir dans les prochains mois, sans plus de précisions. Vous pouvez imaginer l’inquiétude de Rose et Mary… Les expropriés devraient être indemnisés mais le montant des indemnités n’est pas encore connu. Rose recherche dores et déjà un nouveau terrain. Pour aider le Centre à faire face à cette situation difficile et assurer la pérennité de tous les programmes en cours, Vert Avenir souhaite trouver de nouveaux financements. Nous recrutons de nouveaux membres : parlez de nous à vos proches !

Depuis la création de Vert Avenir il y a 7 ans, votre fidélité est une source de motivation pour toute l’équipe, et surtout une grande joie et un soutien très précieux pour Rose, Quanh, Mary et tous ceux qui consacrent leur vie à aider les enfants. Un grand merci !
Nous vous donnons rendez vous dans la prochaine lettre d’information.